Nouvelles nouvelles!

Bon  début de soirée, en direct de Montréal, du soleil et de la chaleur plein le corps de ces derniers jours qui ont fait du bien!

Aujourd’hui, un article un peu plus long, pour celles et ceux qui me suivent un peu depuis longtemps (mais les nouveaux, vous êtes aussi fuullll bienvenue!). Je sais que le dernier article n’était pas des plus joyeux, il m’a fait du bien à écrire, comme si mettre des mots met un point, ou au moins une virgule, à la tristesse.
Et puis, ce n’est vraiment pas tout, plein de petites choses (et de plus grandes!) excitantes s’en viennent ici et je n’ai pas l’intention de vous tenir loin de tout ça! Vous êtes prêts?

Projet mini maison…

Et oui, si vous êtes ici, c’est qu’il y a un grand projet d’un mini endroit qui sera notre refuge, notre maison! Et bien, sachez que le projet avance! On s’entoure peu à peu des bonnes personnes pour le voir naître et le tout tant à se concrétiser pour l’été 2018… Alors oui, vous lirez pas mal là-dessus dans la prochaine année. Habiter dans une mini-maison, ça se prépare! Je crois que le processus est déjà bien enclenché, mais il me semble rester mille et une petites choses à faire et plusieurs d’entre elles qui pourraient être utiles à tous ceux et celles qui ont envie de vivre en plus petit, même si ce n’est pas dans une tiny house! Et je prends encore du temps pour rêver de cet endroit, odeur de vinyle, petit cocon pour le dodo, plein de lumière, peut-être une fenêtre d’où on voit la Lune, les étoiles… Je vous réserve un article bientôt, bientôt que là-dessus!

En attendant, allez voir, si le cœur vous en dit, la fantastique vidéo d‘Exploring Alternatives, où il présente une autre mini maison de Ma maison logique, cette entreprise kamouraskoise de construction écologique et durable dont je vous reparlerai aussi (j’ai tant de choses à vous dire, hihi!)

15275738_347114515680947_2865631712086327296_n(1)

Herboristerie…

Entre les livres et le projet de mini maison, je continue de lire sur les plantes. Malgré l’hiver, malgré la neige partout et le printemps qui n’ait pas tout à fait là encore, je fais vivre l’été à travers les mots et les livres. Et je trépigne d’impatience à l’idée de voir, bientôt, les premières pousses, les premières feuilles de pissenlit. Les épinards de mer, les petits poids. La terre qui dégèle, les pousse de sapin, la préparation de mes petites graines, le basilic en pot, l’aide aux ami.e.s qui ont les jardins, la place pour faire pousser, mais à qui il manque les connaissance. La venue du printemps me donne des papillons dans le ventre et j’ai des frissons en rêvant du moment où je vais poser le dernier point de mon dernier examen, pour prendre la route vers les contrés des têtes de violons, des chanterelles et des bolets.

Bon, vous avez compris, les plantes m’ont suivies à Montréal et prennent de plus en plus de place dans ma vie. Je prévois une petite série exploratoire des plantes au printemps! C’est le moment de me dire s’il y a des plantes qui vous intriguent, que vous avez envie d’apprivoiser! Ce sera un plaisir de vous y aider 🙂

17267611_1693637794267065_4099105581732724736_n(1)

Et la vie!

Et tout le reste! Les soubresauts, les études, les sourires, les larmes, les mots, le yoga, l’envie de lire, d’écrire, de chanter, de hurler parfois. J’aime vous parler de tout ça aussi, et je n’ai pas l’intention d’arrêter. Aujourd’hui, une toute belle surprise m’attendait, une autre nomination au Liebster Award (gentiment rebatisé Lobster par Audrey et Juliette) du blog Ma vie écolo. Pour finir ce petit article, j’ai eu envie de répondre à leur 11 questions, en mode un peu doux et avec une envie d’échange et de partage.

Plein de douceur sucrée au goût de camomille!
À bientôt,

K. xxxx

————-

Quelle a été ta première pensée, ce matin ?
Pas vraiment une pensée, plutôt une sensation. Un petit bisous volé par un boulanger partant au travail. Un réveil juste un peu, juste comme il faut, juste parfait pour mieux me rendormir.

Que fais-tu dans la vie ?
Difficile question! Je rêve, beaucoup. C’est probablement mon principal travail. Et à temps perdu, j’étudie la littérature, je deviens herboriste, je tricote, cuisine,  flatte mon chat, apprend à faire du pain, du kombucha, de la choucroute. Et il m’arrive de travailler dans une boulangerie, quand il me reste un peu de temps.

Qu’est-ce qui te rend fier ?
Lorsque j’arrive à profiter, réellement, pleinement, tellement, de la chaleur d’un lever de soleil. 

Qu’est-ce qui te fait vibrer ?
La posture de l’arbre, au yoga.
Mes mains, dans la terre.
Et des mots justes, qui surprennent au détour d’une page.

Quelle destination de vacances te fait rêver ?
Chez moi.
Et le Danemark, et la Norvège, et retourner au Népal. (et peut-être, aussi, l’Argentine)

Quel mangeur es-tu ?
Une mangeuse sucrée. Une mangeuse de couleur, une mangeuse de légumes.
Une mangeuse de vivant, aussi.

Quel dormeur es-tu ?
Une grosse dormeuse qui aime voir le lever du soleil.

De quoi as-tu honte ?
Est-ce que ça se dit vraiment ici? 😉

Si tu étais un animal, tu serais… ?
Un animal doux, peut-être. Et qui mange beaucoup de verdures. Une lapine, sûrement.

Raconte-nous ton rêve le plus bizarre.
Des monstres marins, qui envahissent la terre. Un rêve un peu flou, mais un peu toujours le même.

« Le blog : pour soi ou pour les autres ? »
J’ai une envie de dire pour moi, mais c’est vrai que c’est aussi pour les autres. La meilleure réponse est probablement pour nous. Pour qu’on grandisse, qu’on échange, qu’on fasse un monde un petit peu, beaucoup meilleur.

—–

 Pour plus de l’aventure, suivez En minuscule sur Facebook ou Instagram!